Ce que vous devez savoir sur l’outplacement

Ce que vous devez savoir sur l’outplacement

Après la perte d’un emploi, un salarié peut avoir des difficultés à réintégrer le milieu professionnel. Ce n’est plus toujours le cas grâce à l’outplacement. Selon les statistiques, l’outplacement permet dans 75 % des cas de retrouver un emploi.

Qu’est-ce que l’outplacement ?

De plus en plus d’entreprises commencent actuellement à adopter l’outplacement. Ce mot désigne en réalité un reclassement professionnel. C’est une mesure d’accompagnement offerte aux employés qui ont dû être remerciés par leurs entreprises pour diverses raisons. Ce reclassement permet à ceux-ci de bénéficier de conseils personnalisés et d’aides visant à accélérer l’obtention d’un nouvel emploi.

À l’aide de l’outplacement, le salarié licencié peut également envisager de lancer sa propre affaire en tant qu’indépendant. L’accompagnement a en général une durée limitée. Cependant, dans certains cas, il peut s’étendre indéfiniment et ne s’arrêtera que lorsque le chercheur d’emploi aura intégré une nouvelle entreprise.

Une garantie peut être proposée avec l’outplacement. Elle vous permet de bénéficier immédiatement de l’outplacement dans le cas où vous perdriez votre nouvel emploi en moins de trois mois.

Comment bénéficier de l’outplacement ?

L’outplacement n’est pas réservé à n’importe quel salarié licencié. Pour en bénéficier, il ne faut pas avoir été licencié pour une faute grave. Ensuite, il faut être âgé de moins de 45 ans lorsque le licenciement a lieu. Et enfin, il faut avoir une ancienneté d’au moins un an dans l’entreprise.

Pour financer l’outplacement, une partie du préavis de l’ancien salarié peut être retenue. Les entreprises licenciant plus de 10 salariés ont l’obligation de proposer un outplacement. Si vous avez décidé vous-même de quitter votre entreprise, elle n’est pas tenue de vous proposer l’outplacement.

En refusant l’outplacement, vous risquez de ne pas bénéficier d’allocation chômage. Pour cette raison, il vous est conseillé de l’accepter surtout si vous n’êtes pas certain de retrouver rapidement un nouvel emploi.

Qui offre l’outplacement ?

L’entreprise ne fait qu’initier et financer partiellement l’outplacement. La réalisation de cette dernière est confiée à une agence ou un cabinet spécialisé. L’agence procure uniquement un accompagnement poussé. Deux formules d’accompagnement sont en général proposées : les séances de groupe et les séances individuelles.

En aucun cas, l’agence ne propose de travail pour les chercheurs d’emplois. Ces derniers doivent simplement s’orienter à l’aide des conseils qui leur sont offerts. L’outplacement leur permet de bénéficier de différentes aides. Le reclassement se divise en différentes phases et commence toujours par l’établissement d’un bilan.

Il permet de faire un point sur vos années de services, vos expériences et compétences acquises. Ces éléments vont servir à vous mettre en valeur afin de simplifier votre recherche d’emploi. Vous êtes d’ailleurs libre de déterminer la stratégie que vous emploierez pour effectuer vos recherches.

Un soutien moral peut également être offert et permet d’aider certains licenciés à gérer leurs émotions face à la perte d’un emploi. Les divers conseils peuvent, quant à eux, porter sur la manière de rédiger des lettres de motivations, de mettre à profit les réseaux sociaux pour trouver un nouveau travail, etc.

Afin que l’outplacement soit correctement réalisé, il faut choisir la bonne agence. L’entreprise peut proposer un ou deux cabinets, mais vous avez le droit de choisir n’importe quel cabinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *